faire grossir sein

Augmentation mammaire sans chirurgie : comment faire ?

Les petits seins sont sources et de mal-être chez de nombreuses femmes. Les complexes se manifestent dès la puberté et handicapent parfois à l’âge adulte. Les implants mammaires promettent un changement radical mais tout le monde n’a pas forcément envie de passer sous le bistouri. Des solutions efficaces et quasiment indolores ont donc été mises au point pour grossir les seins sans passer chez le chirurgien.

Une augmentation mammaire sans chirurgie ni bistouri, c’est possible !

Le plus simple est déjà de porter des soutiens-gorge rembourrés et/ou à effet pigeonnant. Le souci c’est qu’il est assez difficile d’afficher un beau décolleté à l’aspect naturel en “trichant” de la sorte. Il est également conseillé d’adopter une bonne posture : on se tient bien droite pour donner l’illusion de seins remontés. Ces petites astuces sont à la portée de tout le monde et peuvent être complétées par des solutions encore plus efficaces. Dans ce cas, l’objectif n’est pas de faire apparaître vos seins plus gros mais de réellement contribuer à l’augmentation de leur volume.

Depuis quelques années, les méthodes d’augmentation mammaire ne cessent de se multiplier. Le résultat est bluffant et dure plusieurs mois, voire des années. Oui mais, comment peut-on corriger les petites erreurs de la nature ou les conséquences des anciennes grossesses sans chirurgie ?

Il est déjà possible de prendre des compléments alimentaires qui vont booster le développement des cellules mammaires. Il faut de la patience et des prises régulières, sachant que les résultats varient d’une femme à une autre. Il existe aussi des crèmes à appliquer tous les jours. Il faut rester prudente et bien s’informer sur les contre-indications même si les composants actifs naturels sont les plus utilisés. Un avis médical est toujours utile pour connaître la posologie adaptée ainsi que la durée idéal de la prise de suppléments. Conformez-vous strictement aux conseils de votre médecin car il n’existe pas de solution miracle. Vos seins ne vont pas gonfler en une nuit mais grossir régulièrement, à leur propre rythme.

Quand l’idée de devoir prendre des gélules et autres supplément n’inspire pas beaucoup, il est plus judicieux de se rendre chez un spécialiste. Alors oui, l’idée est de passer chez le médecin mais sans avoir recours à une intervention chirurgicale. Il est notamment envisageable de se faire une injection de toxine botulique. Cette protéine est donc injectée dans les muscles pectoraux qui se détendent puis se figent, visiblement gainés. Autrement dit, vous bénéficiez d’un lifting dont les effets durent une moyenne de 6 mois. Il faut moins d’une demi-heure pour mener le processus à bien. Il est particulièrement intéressant pour celles qui souffrent d’une ptôse mammaire, autrement dit, les femmes qui ont une poitrine affaissée. Pas de bistouri, pas de cicatrices et pourtant, l’augmentation du volume est évident.

Réaliser une expansion tissulaire du tissu mammaire

Venu tout droit des Etats-Unis, le système Brava consiste à stimuler le développement des tissus mammaires sans opération chirurgicale. On peut donc le présenter comme une solution naturelle. Pas d’injection ni de médicaments à prendre. Vous devez simplement porter un soutien gorge de contention très spécifique pour bénéficier des effets de l’expansion tissulaire.

Il s’agit en réalité de coques souples en silicones, reliées à une pompe d’aspiration et retenues par une sorte de brassière. Le système exerce une pression continue qui contribue à “aspirer” les tissus afin de les amener à se développer progressivement. Rassurez-vous, ce n’est absolument pas douloureux. Vous ressentez simplement une légère tension qui peut gêner au début mais à laquelle vous vous habituerez rapidement. Il faut aussi savoir que la pompe émet de légers bruits.

L’appareil se porte 11 heures par jour, sur une durée comprise entre 10 et 18 semaines. La plupart des américaines ayant testé la méthode Brava ont porté le dispositif la nuit pour une discrétion optimale. Cependant, rien ne vous empêche de le porter en journée si les bruits émis ne vous dérangent pas.

L’augmentation constatée va généralement de 95 cc à 300 cc soit jusqu’à deux bonnets supplémentaires, le résultat définitif dépendant de chaque femme. Il faut donc rester réaliste et ne pas s’attendre à passer d’un bonnet A au D même si la taille des seins va effectivement augmenter.

Par ailleurs, la méthode Brava peut être appliquée avant l’insertion de prothèses mammaires si un jour vous souhaitez passer par la case chirurgie.

Le lipomodelage

Si on vous disait que la graisse est l’alliée de la féminité, vous y croirez ? Effectivement, cela peut sembler incompréhensible sauf quand on parle de lipofilling ou lipomodelage. C’est une pratique efficace pour effectuer une reconstruction mammaire à la suite d’un cancer du sein. La méthode permet également de corriger l’asymétrie et autres malformations. Mais en quoi consiste-t-elle ?

Le chirurgien aspire la graisse sur vos cuisses, votre ventre ou encore vos fesses. La graisse ainsi prélevée est réinjectée dans vos seins, ce qui aura pour effet des les gonfler. Il n’y a aucun risque de complication et vous n’aurez pas de cicatrice désagréable. Le praticien peut vous faire porter des prothèses externes avant l’intervention. Il vous permet ainsi de visualiser la future apparence de votre poitrine après lipomodelage. Plus la réserve graisseuse est importante, plus l’augmentation mammaire sera conséquente.

Le lipomodelage permet ainsi de se créer une jolie silhouette en réduisant le volume des zones que vous trouvez trop rondes pour augmenter votre poitrine. Comme vous vous en doutez, il faut avoir un certain stock de graisse pour que les injections soient efficaces. Si vous êtes déjà dans votre poids de forme, le lipomodelage risque d’être compliqué, voire impossible. Par ailleurs, la graisse “fond” lorsque vous perdez du poids. Si vous êtes dans une période d’amincissement, les effets du lipomodelage peuvent disparaître en même temps que les kilos superflus. Mieux vaut attendre la fin de la phase de remise en forme. Sinon, demandez conseil au médecin qui saura vous offrir des réponses claires et personnalisées.

faire grossir sein

Et si vous sautiez le pas ?

Il est parfois indiqué d’injecter de la graisse en plusieurs séances, selon le résultat attendu. Les seins prendront leur apparence définitive au bout de 3 mois environ. Un suivi médical est toujours préconisé même si les traitements ne sont pas chirurgicaux.

Notez que vous pouvez très bien combiner plusieurs méthodes d’augmentation mammaire. Vous avez donc la possibilité de solliciter une expansion tissulaire avant de programmer un lipomodelage. Ce duo de procédés booste les résultats obtenus mais il faut évidemment quelques mois avant de profiter pleinement de leurs effets. Quoique, quelques mois de patience valent mieux qu’une chirurgie, non ?

Passer en clinique pour gagner quelques tailles de soutien-gorge sans se faire opérer est tout à fait possible. Aspiration ou injection, chacune est libre de choisir la méthode qui l’inspire le plus. La durée des effets est assez variable mais il n’y a aucun risque à répéter les processus.