augmentation mammaire naturelle

Augmentation mammaire naturelle : comment procéder ?

Avoir une belle poitrine est une des préoccupations majeures des femmes. La question que beaucoup se posent est de savoir comment augmenter sa taille de bonnet sans recourir à une chirurgie des seins. De plus en plus tendances, les méthodes naturelles offrent une alternative simple et moins traumatisante. Compléments alimentaires, crèmes, exercices physiques, vous permettront de grossir des seins naturellement !

Comprendre la différence entre augmentation mammaire naturelle et chirurgie esthétique

Rhinoplastie, lifting, liposuccion, mammoplastie, la chirurgie esthétique englobe de nombreuses disciplines. La chirurgie mammaire est destinée soit à réduire soit à augmenter le volume des seins. Le médecin fera effectuer différents examens avant l’opération, dont une mammographie. La mammoplastie peut avoir un but purement esthétique lorsque la femme est complexée par la taille de sa poitrine, par exemple. Elle peut aussi avoir une vocation réparatrice après une mastectomie ou encore pour corriger un défaut physique comme des malformations héréditaires ou non. Certaines personnes ayant une asymétrie marquée des seins préfèrent passer par la chirurgie pour équilibrer leur taille.

Pour augmenter la taille de vos seins, la méthode la plus courante est de poser des prothèses mammaires remplies de sérum physiologique ou de gel de silicone. L’opération laisse des cicatrices très discrètes sous le sein ou sous le mamelon selon la méthode utilisée par le chirurgien. Si la pose d’implant ne vous tente pas, il y a la possibilité de demander un lipofilling. Dans ce cas, le plasticien prélèvera des tissus graisseux de la patiente pour les injecter ensuite dans les seins. La mammoplastie fait normalement partie des chirurgies ambulatoires. Elle se pratique la plupart du temps sous anesthésie locale et la patiente peut rentrer après un jour ou deux. La patiente peut par contre ressentir des douleurs post opératoire durant les 2 ou 3 premières semaines suivant l’opération.

Une augmentation naturelle des seins sans aucune opération. Elle permet de remodeler la poitrine en utilisant des produits cosmétiques fabriqués à base de produits 100% naturels, ou encore être basée sur des exercices physiques ciblés. Elle s’accompagne souvent de prises de compléments alimentaires visant à stimuler les effets des huiles ou du sport. Mais contrairement à la chirurgie esthétique, l’augmentation des seins par des moyens naturels ne permet pas de gagner plusieurs tailles de bonnet immédiatement. Elle demande de la persévérance et de la patience. Néanmoins, le résultat est parfaitement naturel.

Misez sur le fenugrec

Le fenugrec est un moyen très naturel et parfaitement sain pour augmenter sa poitrine. Il est largement recommandé par les praticiens lorsqu’on parle d’augmentation naturelle de la poitrine. Il s’agit d’un légumineux qui pousse principalement en Inde et dans les pays méditerranéens. Si la plante vous est peu familière, sachez qu’elle possède de nombreuses vertus médicinales, mais aussi esthétiques.

Dans le domaine de l’augmentation des seins, elle intéresse les fabricants de cosmétiques et de compléments alimentaires pour sa haute teneur en phyto œstrogène. Cette hormone va stimuler naturellement la production d’œstrogènes dans l’organisme et permettre de développer le volume des seins. Le fenugrec contient également de la lécithine et des vitamines (A et C) qui vont favoriser l’augmentation de la poitrine.

Le fenugrec se consomme en graine ou en poudre, ou servir d’ingrédient principal dans une crème ou une huile de massage. Une augmentation des seins à base de cette plante est proposée sous forme de cure de 3 mois au maximum pour réduire les risques d’effets secondaires. La prise de fenugrec doit être régulière et continue durant cette période pour que la cure fasse effet. Augmenter les dosages prescrits par le praticien n’améliorera pas non plus les bienfaits de la plante. Il vaut donc mieux respecter la posologie recommandée par le praticien.

Avant de commencer une cure, il est vivement conseillé de consulter un médecin pour connaitre les contre-indications éventuelles. En effet, le fenugrec est utilisé en médecine traditionnelle pour soulager les patients souffrant de diabète ou de cholestérol. De par ses vertus galactogènes, il est également prescrit aux femmes allaitantes pour stimuler la production de lait.

Faire du sport

C’est bien connu, pratiquer un sport permet de tonifier et de gagner en masse musculaire, dans une certaine mesure. En faisant travailler les épaules, les muscles dorsaux et pectoraux, vous pourrez redessiner le galbe de votre poitrine. Certains exercices ont un effet push-up ce qui vous évite de subir une chirurgie réparatrice. Vous pouvez vous exercer 15mn tous les jours ou prévoir des séances en salle d’une heure en moyenne avec un coach sportif, 3 fois par semaine. L’objectif n’étant pas de prendre du muscle, mais de sculpter sa poitrine, il est indispensable de doser correctement les efforts fournis.

Incluez des étirements utilisant des altères ou des poids légers à votre routine quotidienne. Variez les exercices en réalisant les mouvements en restant debout le dos bien droit, puis légèrement penché vers l’avant. Mettez-vous ensuite sur le dos en soulevant légèrement les hanches. Pour cela, maintenez un ballon d’exercice sous les omoplates et gardez les pieds bien à plat sur le sol, en formant un angle avec vos genoux. Réalisez aussi des séries de pompes. Posez les genoux au sol tout en croisant les chevilles. Les muscles pectoraux et dorsaux seront bien sollicités, mais vous vous épuiserez moins vite. Répétez chaque exercice 2 à 3 fois, en faisant des séries de 10 à 12 mouvements.

Appliquez certaines crèmes

Il existe des crèmes à base de plantes ou d’ingrédients naturels qui servent à stimuler les glandes mammaires pour avoir une poitrine plus volumineuse. Appliquées quotidiennement durant une durée déterminée, elles ont un effet lissant et améliorent la souplesse de la peau. Votre poitrine sera également plus ferme. Pour augmenter le volume de vos seins, privilégiez les crèmes contenant du fenugrec, bien sûr, ou encore du fenouil, de la bardane ou de l’igname sauvage.

augmentation mammaire naturelles

Une augmentation mammaire naturelle, oui c’est possible !

Ces crèmes s’utilisent généralement sur une période de 1 à 3 mois, en fonction de la posologie recommandée par le fabricant. Suivez scrupuleusement les indications sur le produit pour éviter des problèmes cutanés, entre autres. La plupart s’appliquent par massage sur tout le sein matin et soir. Posez la crème par légère friction de l’extérieur du sein vers l’auréole pour la faire pénétrer efficacement. Massez doucement pendant 5 à 15mn avec la paume de votre main ou le bout des doigts en mouvements circulaires. Le délai d’application dépendra du produit choisi. La peau du décolleté est plus fragile par rapport à d’autres parties du corps. Veillez donc à ne pas appuyer trop fort. Passez à l’autre sein. L’application de la crème est assez longue. Prévoyez donc suffisamment de temps le matin pour réaliser le massage correctement et pouvoir vous préparer. Les premiers résultats de la crème sont visibles au bout de quelques semaines.

Pour en optimiser les effets, il est conseillé en général d’associer la crème à la prise de compléments alimentaires et la pratique d’un sport. Pensez à demander l’avis de votre médecin pour connaitre le programme adapté à vos besoins et anticiper les effets secondaires possibles.

En conclusion, vous avez le choix entre plusieurs méthodes utilisant des plantes ou le sport pour procéder à une augmentation mammaire. Gardez toutefois à l’esprit que si elles permettent de galber joliment sa poitrine, il ne s’agit pas de solutions miracles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *