Pour manger bio, il faut planter bio

               Vous avez décidé de manger bio à partir de là. Pas de bol cependant, vous vivez dans un coin perdu et il n’y a pas encore d’agriculteur qui s’est lancé dans ce genre de pratique. Vous avez donc le supermarché comme seule solution, mais ce n’est pas à la portée de toutes les bourses.

               Si vous commenciez à vous faire un potager bio dans le jardin ? je vous rassure tout de suite, faire un potager bio est à la portée de tout le monde. Encore plus si votre sol est vierge depuis toujours ! Les nutriments doivent être intacts. Voici donc quelques conseils pour réussir à mettre sur pied votre jardin portagé bio.

Bien travailler le sol pour le rendre plus riche

               Vous devez commencer par analyser votre sol. Cela vous aidera en effet à connaître le type de sol et les légumes que vous allez ainsi pouvoir y planter. Pour ces genres de travaux, un jardinier professionnel est de rigueur. Ce dernier est en effet plus apte à reconnaître le sol, à l’œil nu.

               En connaissant la composition de votre sol, vous pourrez ainsi entreprendre les travaux nécessaires pour amender le sol de votre potager en faisant les choses doucement. Cela vous permettra d’avoir un sol propice à différents types de légumes que vous souhaiteriez y planter. Amender  représente en effet le fait de corriger la composition de ce dernier : une terre argileuse peut ainsi devenir plus riche et plus accueillante en lui ajoutant du sable de rivière.

potatoes-1585057_1280

               Vous devez aussi prendre le temps de bien travailler le sol pour l’aérer, le rendre plus meuble, plus accueillant pour les graines et les plantes. Cela permet aussi de le débarrasser des mauvaises herbes et des cailloux et autres débris. Après analyse et après l’avoir amendé, je vous conseille d’ajouter un peu d’engrais naturel pour le rendre plus riche et ainsi plus propice à toutes les cultures que vous souhaitez faire.

Choisir des semences bio

               Pour un potager bio, il n’est pas possible de semer n’importe quelle graine ou de prendre n’importe quelle plante. En effet, il est nécessaire de choisir avec soin les semences que vous allez utiliser pour votre sol potager.              Vous ne devez pas seulement vous limiter à travailler le sol, vous devez aussi prendre le temps de choisir les semences dont vous allez faire usage avec soin.

Dans un premier temps, je vous conseille dans tous les cas de choisir des légumes adaptés à la nature de votre sol avant toute chose, pour éviter des travaux en plus. Les variétés locales sont les plus conseillées dans tous les cas.

               Pour un potager bio, vous devez aussi veiller à vous acheter des semences bios ou encore des plants bios. Il est possible d’en trouver dans toutes les régions normalement, mais comme vous êtes dans un endroit assez éloigné, il est quand même possible de faire des commandes par internet. Il y a des sociétés spécialisées dans la vente de produits de ce genre.

La rotation de culture

               La rotation de culture est une manière de protéger le sol, en principe d’éviter de l’appauvrir en adoptant les mauvaises pratiques.  Dans l’agriculture bio, il est important de garder en tête qu’il vaut mieux prévenir que guérir, en d’autres termes il faut ménager le sol pour qu’il garde sa qualité et se suffit d’ajouter de l’engrais n’est pas suffisant.

               La rotation de culture permet ainsi de garder la qualité du sol de votre potager en plus, cela n’a rien de difficile. Il suffit juste de ne pas planter au même endroit les mêmes légumes deux années de suite. Cela permettra en effet d’éviter d’épuiser les ressources minérales du sol dans un premier lieu, mais ce n’est pas tout non plus.

               En effet, la rotation de culture permet d’éviter la propagation des maladies chez les plantes que vous y installez. Cela vous permet aussi de lutter contre la multiplication des insectes nuisibles dans votre potager. Vous évitez par la même occasion les mauvaises herbes.

Les plantes compagnes, c’est aussi une bonne idée ?

               Plantes compagnes ? Il s’agit de  l’association de deux plantes dans le même carré, pour planter plus de variétés de légumes, mais aussi et surtout parce que ces dernières se font du bien. Il existe ainsi des variétés de légumes qui vont bien ensemble et que vous pouvez donc planter côte à côté et d’autres qui ne font pas du tout la paire.

               Je vous conseille par exemple d’associer les légumes suivant puisqu’ils se protègent mutuellement de leurs parasites : les carottes et les oignons, les carottes et les poireaux, la tomate et la ciboulette, les aubergines et les haricots, mais il y en a d’autres encore. Prenez le temps de bien vous renseigner.

               Les légumes à ne pas mettre ensemble sont aussi nombreux. Il ne faut pas mettre les tomates avec les pommes de terre, les pommes de terre avec les aubergines, la carotte et la menthe et bien d’autres encore.

Soigner sans produits chimiques

               Pour prendre soin des plantes dans votre potager bio, je vous recommande de ne surtout pas faire usage de produits chimiques avant toutes choses. Au lieu d’utiliser des herbicides, vous pouvez aussi utiliser  le paillage qui vous apporte de nombreux avantages dans le potager. Cela vous évite en effet d’avoir à arroser le sol plus souvent, car l’humidité est conservée avec le paillage au dessus du sol. Il aide aussi à mieux modérer la température du sol. Il faut aussi savoir que le paillage favorise l’activité des micro-organismes qui favorisent le bien-être de votre sol.

agriculture-89168_1280

               Le paillage protège aussi le sol contre les fortes pluies. En choisissant bien vos paillis, vous pourriez bien réussir à améliorer la qualité de votre sol. Laissez par exemple les tontes desséchés de gazons dans votre potager. Faites usages de traitements bios pour les plantes, c’est nécessaire pour pouvoir dire que vous avez un potager BIO.

Favoriser la biodiversité dans votre potager

               Dans le potager, il est nécessaire de transformer ce lieu en un endroit où l’équilibre écologique va pouvoir se mettre en place naturellement. Pour cela, je vous conseille ainsi de mettre en place des lieux d’accueil pour la faune utile.

               Les faunes utiles concernent tous les petits animaux qui font des petites merveilles dans le potager. Les abeilles aident à la pollinisation, les guêpes, les bourdons et les papillons transportent du pollen. Certains petits mammifères se débarrassent des insectes nuisibles dans vos potagers. Faites en sortes de les attirer chez vous dans ce cas !

One thought on “Pour manger bio, il faut planter bio

  1. Pierre B. dit :

    Merci de vos conseils, je pense que l’écologie est un sujet qui nous concerne tous et se mettre à l’agriculture bio c’est déjà un geste des plus important pour notre planète. Vos conseils sont intéressants, dommage que tout le monde ne puisse pas disposer d’un potager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *