cristal lalique

Le cristal, cette nouvelle tendance des podiums

Longtemps cantonné à l’esthétique new age et à une image mystique née de son utilisation dans les cultes anciens, le cristal est aujourd’hui très apprécié. Son éclat et ses couleurs délicates font des émules, et nombreux sont ceux qui désormais n’hésitent plus à le porter sous ses formes les plus diverses.

Le cristal, symbole du luxe

Transparent, lumineux, le cristal est presque naturellement une marque de distinction, et un symbole du luxe. Il convient en premier lieu de déterminer ce que l’on désigne sous le nom de « cristal », car il recouvre deux réalités bien différentes : le cristal de roche et le cristal de verre.
Inventé au XVIIe siècle, le cristal de verre est un verre auquel on a ajouté de l’oxyde de plomb, pour lui conférer un brillant unique, une grande capacité à réfracter la lumière en mille couleurs, et des qualités sonores. Particulièrement fin et lumineux, ce cristal a connu à partir du XIXe siècle un large succès, qui lui a donné son aura de luxe et de raffinement.

Carafes et verres étaient alors la marque des tables renommées et des familles en vue, d’autant que l’oxyde de plomb modifie la texture du verre et rend le cristal particulièrement facile à graver, et les artisans peuvent faire preuve de la plus grande virtuosité dans leur création. Baccarat, Daum, Saint-Louis et Lalique deviennent alors synonymes à la fois de luxe et de bon goût.

Le cristal de roche, lui, est une matière minérale que l’on extrait à l’état naturel : il s’agit de quartz, sous forme de cristaux transparents et réguliers aux formes géométriques. Blanc, coloré par d’autres minéraux ou « fumé », il fait partie des gemmes, c’est-à-dire des pierres fines, précieuses ou ornementales, et peut lui aussi être taillé ou sculpté avant d’être monté en bijou.

La bague en cristal, symbole du luxe et de l’élégance

 

Les créateurs l’ont adopté

C’est sous cette forme qu’il est aujourd’hui particulièrement apprécié des créateurs. Si la maison Chanel, par exemple, a imaginé un décor de gigantesques cristaux, figurant à la fois comme une grotte ou un décor de science-fiction, pour l’un de ses défilés haute couture, ce sont surtout les parures de bijoux en cristal de roche qui ont leurs faveurs.

En mode simple et bohème, le cristal brut se porte en pendentif avec une chaînette d’or ou même un simple fil : l’important est alors de faire oublier la monture pour ne mettre en valeur que la pierre. Mais on apprécie aussi le cristal de roche taillé, cerclé d’une mince monture d’argent qui souligne délicatement son éclat et sa luminosité naturelle. Une autre façon d’arborer le cristal autour du cou est le sautoir de « perles » de cristal, agrémenté (ou non) d’un pendentif décoratif. Bien sûr, la bague reste l’indémodable absolu : là aussi, ce sont l’argent ou l’or blanc qui siéent le mieux à sa lumière et qui soulignent la délicatesse de ses coloris ou au contraire la pureté de son éclat blanc.

L’atout des cristaux de roche, c’est leur simplicité, voire carrément leur aspect brut : c’est là que réside l’attrait qu’ils exercent sur les créateurs de mode. Quoi de plus efficace, en effet, qu’une section de géode pour mettre en valeur la finesse d’une étoffe, la ligne et la couleur d’une robe, ou les formes savamment étudiées d’un ensemble haute couture ?

Au-delà des symboliques qui l’accompagnent et des pouvoirs qu’on lui prête, le cristal, sa lumière et ses couleurs s’accordent aujourd’hui avec tous les looks et toutes les envies : chic ou bohème, denim ou haute couture, il y a forcément un bijou qui vous attend pour habiller de lumière votre tenue et votre imaginaire.

Alors si vous avez par exemple envie de vous offrir un bijou en cristal Lalique : https://www.cristalartdeco.com/cristal-lalique.htm, ce lien pourrait vous être utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *