la marinière

La marinière, cet indémodable de notre garde-robe

La marinière, l’incontournable

Elle fait partie de ces pièces chic qui sont les bases de toute vraie garde-robe. Régulièrement revisitée dans ses couleurs comme dans ses formes, la marinière reste indémodable et intemporelle.

la marinière

La marinière, traverse les époques, et conserve toujours son élégance

Pourtant, la marinière n’a, au départ, pas grand-chose de féminin : elle fait partie, dès le XVIIe siècle, des pièces obligatoires de l’équipement des marins de la Marine Nationale, car le motif rayé permet de repérer plus facilement les hommes tombés à la mer. La couleur, le nombre et la largeur des rayures sont précisément codifiés. C’est Coco Chanel qui fait passer la marinière dans la mode féminine et civile.

Pendant la Grande Guerre, elle fréquente le bord de mer et les marins et a l’idée, dans sa boutique de Deauville, de lancer le « style marin ». La marinière, légère et courte, participe alors de la libération du corps de la femme. Dès lors, son succès ne s’arrêtera plus : à la fois chic et simple, solide et légère, elle évoque les vacances et le luxe sans tapage des bains de mer.

Plus tard, Jean Seberg achèvera sa popularisation en la portant dans le légendaire A bout de Souffle de Jean-Luc Godard, en attendant que Jean-Paul Gauthier en fasse sa pièce fétiche.

Si aujourd’hui on trouve des marinières roses, vertes ou à rayures rouges, la marinière garde son image marine, trace de son histoire qui lui confère aussi sa noblesse et son élégance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *